À propos de

 

Didier Fréboeuf – piano

Fayçal El Mezouar – chant, oud, violon

Emile Biayenda – batterie, percussions

Jérémie Arnal  – sax, flûtes, xaphone

 

 

IFRIQIYA, réunit autour de Fayçal El Mezouar, formé à l’école El Kordobia de Tlemcen (Algérie), où il acquiert un répertoire de musique arabo-andalou, de nouba et de poêmes médiévaux ainsi que la pratique de plusieurs instruments (violon, ûd, mandoline et percussions orientales), le pianiste-improvisateur Didier Fréboeuf, dont le dernier album piano solo « Piano Sounds » a été remarqué par le magazine “Jazzman”, le percussioniste Emile Biayenda, créateur des “Tambours de Brazza”, et le talentueux saxophoniste Jérémie Arnal.

La musique de ce trio, devenu quartet, retient le caractère inattendu, presque involontaire de la rencontre. Elle participe d’un métissage qui suppose la discontinuité entre les matériaux, les émotions ou des formes hétérogènes qui ne s’étaient jamais rencontrées.

Par un travail de tissage, de tressage, de montage…, entre écriture et improvisation, elle s’appuie sur un espace musical éclectique – musique arabo- andalouse, musiques traditionnelles, jazz, contemporain … – porté par les quatre musiciens.

Elle souligne une sorte de « langage musical commun » dans lequel se croise ce qui vient d’Orient, d’Afrique et d’Europe. Certaines pièces sont directement i ssues du répertoire arabo-andalou (école de Grenade) : Ya khalbi khelli lel hal, Ahrantou bik nouassi, Hada el Gharnan… D’autres sont des compositions s’inspirant de ce même répertoire : Les personnes de le personnes…, Meknès café, Petite planète, El chaabi… On y entend non seulement la voix, l’ûd, le violon, le saxophone, le kaval, mais aussi le piano – jeu sur le clavier et jeu sur les cordes – les calebasses, l’udu, le cajon et diverses percussions d’Afrique centrale.

 

 

 Les concerts :

Festival des Francophonies (Limoges) – Théâtre des Sept Colines (Tulle) – TAP (Poitiers) – Muséum d’Histoire Naturelle (La Rochelle) – Piano en Valois (Angoulême) – Festival Boulevard du Jazz (Melle) – Les Nuits d’encens (Aigues-Mortes) – Piano aux Jacobins (Toulouse) – Traffic Image / Points de vue et images d’un ancien monde (Angoulême) – Villages Sessions (Sers) – Café du Boulevard (Melle) – Les Chemins de Saint-Jacques (Tusson) – ENMD d’Angoulême – Centres Culturels Français de Lagos et D’Abuja (Nigeria) – Alliances françaises de Joss, Kaduna, Enugu, Oweri et Port-Harcourt (Nigeria) – La Nef (Angoulême) – Musiques Métisses (Angoulême)